Mischief Managed.
Bienvenue sur Turn On The Light ! Deviens l'un de nos membres et viens écrire la suite de l'histoire du monde magique. Elèves, professeurs, membres du personnel ? Vous trouverez toujours une place faite pour vous parmi nous. ♥
LE CONTEXTELE RÈGLEMENTCREER SA FICHENOS PREDEFINISPARTENARIATDES QUESTIONS ?
A savoir
# Le forum a ouvert ses portes le 08/04/2016.
# © Le codage du forum est l'oeuvre de Okhmhaka, sur Never-Utopia.
# © Le design graphique est l'oeuvre de la fondatrice, Nova.
Votez pour nous !
Contexte
[Le début...] Ce mois de Septembre, déjà bien froid pour cette époque de l'année, annonçait aussi la rentrée scolaire, au grand damne des moldus, au plus grand plaisir des sorciers. La reconstruction de Poudlard dura quelques temps, mais la volonté de Minerva fut sans faille. Si bien que les élèves en dernières années ont pu passés leur diplôme pour ceux qui le souhaitaient. Aujourd'hui, une nouvelle rentée dans cet immense château s'effectuera. Le trajet à bord du Poudlard Express sera empli de choco-grenouilles, de dragées surprises de Bertie Crochue, de patacitrouilles, et autres confiseries invraisemblables. À l'arrivée sur le quai de la gare, les élèves seront accueillis pas un énorme barbu ressemblant à un ours mielleux. Puis, en grimpant les quelques marches qui les sépareront de la Grande Salle, ils feront la connaissance d'une femme-chat, et un mystérieux chapeau qui scellera leur sort durant les sept années qu'ils passeront dans l'enceinte de ce château. Et vous, quelle sera votre histoire ?
Evénements
Le forum réouvre ses portes avec un nouveau design. N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez sur la shoutbox, à votre droite. Des bisous. ♥
TURN ON THE LIGHT
hogwarts is home


Partagez | 
 

 Leeroy W. Reeve ♚ [ Fini ▬ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FILOU DU CHÂTEAU
Messages : 4
avatar

 
Leeroy W. Reeve


 

Je m'appelle Leeroy Walter Reeve, j'ai 29 ans ! Mon sang est mêlé . J'appartiens au groupe du personnel. En tant que prof’ d’Histoire de la Magie. En ce moment je suis célibataire, mais je partage mon lit avec Teddy. J'ai choisi la tête de Nougami Neuro dans Majin Tantei Nougami Neuro.

J'ai une baguette de 29,7 centimètres, en bois de noyer et son coeur est une plume de phénix. Pour moi, l'odeur de l'amortentia est celle des vieux livres et du bois.

(facultatif) Mon animal de compagnie est un exotic shorthair, presque plus large que haut, qui s'appelle Colonel Pattoune.

 
 
❝ Je m’outre moi-même. ❞


 
Caractère


 
La première chose à savoir, et que l’on remarquera surtout, est que pour avoir une discussion correcte durant plus de dix minutes avec Leeroy, il ne vaut mieux pas avoir le sang-chaud. Sans vraiment le faire exprès, il arrive à être énervant. Le genre de personne qui n’hésitera pas à vous couper la parole, pour faire une intervention, généralement pas en rapport avec la discussion, et parfois même totalement inintéressante. Mais il est comme ça. Certains se font des pense-bêtes, lui il énonce tout haut ce qu’il pense être indispensable à sa personne. Le pire, est qu’il serait totalement capable de vous couper, et puis de faire comme si de rien n’était. Et dans un élan de sa bonne humeur bien propre à lui, il se permettra même de faire une remarque sur votre soudaine interruption.

A vrai dire, ayant toujours vécu dans le bruit, le blond n’arrive pas à envisager le fait que l’on ait besoin de calme pour se concentrer. A vrai dire, il trouve ça presque ridicule. Il suffirait de faire la part des choses, point final. Ce pourquoi il ne fait pas franchement attention à ses gestes, ou aux bruits parasites qu’il pourrait produire. Même dans le silence le plus pesant, il lui arriverait à un moment où l’autre de tapoter ses doigts sur la première matière qui lui tomberait sous la main. Et lorsqu’il a le malheur de se lancer dans des réflexions profondes en mangeant, il n’est pas rare de l’entendre produire des sons d’outre-tombe. Mais certainement pas de mastication. Faut pas exagérer quand même, il sait très bien se tenir.

Leeroy met d’ailleurs un certain point d’honneur, que ce soit à tenue ou à son comportement. En tout cas, devant ses supérieurs pour le dernier point. Même si on ne le verra jamais avachi sur une chaise, porter des chaussettes non-assorties, ou autre, si vous l’agacez, vous le saurez extrêmement vite. Il ne tient pas sa langue. Il n’y arrive pas. Et ne fait aucun effort pour y arriver d’ailleurs. Le cynisme, il le maîtriserait presque mieux que sa baguette. Et on ne parle pas de celle qui se trouve en-dessous de la ceinture.

Par contre, il est assez difficile de savoir s’il est en train de vous prendre pour un crétin fini ou non lorsqu’il vous écoute, le blond arborant presque constamment un sourire en coin. Mais cela prouvera au moins que toute son attention sera portée sur vous. Ce qui, comme vous avez pu le déduire, ne sera pas le cas 24 heures sur 24. Il n’est pas rare qu’il pense à plusieurs choses en même temps. A vrai dire, il s’occupe constamment l’esprit, et s’intéresse à peu près à tout.

Il est même touche à tout. Et observateur. Ne vous étonnez donc pas si il vous arrête en plein milieu d’un couloir juste pour lire le titre de votre livre et repartir aussi vite qu’il n’est venu. A moins qu’il ne se mette à taper la discute sur le sujet dudit ouvrage avec vous. Autant dire qu’il est assez spontané. En étant réfléchi. Il tient un minimum à sa vie. Il ne fera rien sans avoir réfléchi un minimum avant.

Un dernier conseil, n’essayez jamais de le contredire. A moins que vous ne prouviez clairement votre supériorité, jamais il ne lâchera l’affaire. Il a raison, point final. Et défendra toujours bec et ongle son projet/idée/etsurtoutsonchat. Si vous ne voulez pas prendre le risque de vous faire savonner/insulter absolument pas subtilement durant les vingt prochaines minutes, ne lui faites surtout pas remarquer que cet animal est obèse. Il est en pleine forme. Il a juste « une fourrure un peu trop épaisse ».






 
Histoire


 

Le calme n’a jamais fait partie de la vie de Leeroy. Même pas un seul instant. Cela aurait été assez difficile à vrai dire. Cadet d’une fratrie de 8 enfants, il y a toujours eu de l’animation. Fort heureusement, il y avait sa fausse jumelle pour l’accompagner dans cette aventure. Bien que cinq fois plus bruyante que lui, elle savait être utile, surtout lorsqu’un des aînés se décidait à vouloir exercer sa pseudo-autorité sur eux. Soyons francs, à l’époque, à part cracher sur l’adversaire, en se bavant à moitié dessus au passage, Leeroy n’était pas capable de grand-chose pour se défendre. Vite habitué à être en quelque sorte handicapé d’un point de vue physique par rapport à ses aînés, surtout ses frères, il trouva assez vite un autre moyen de riposter, et ce par la parole. Plus lâche, certes, mais au moins il avait un semblant d’arme.

Fort heureusement, en général, il y régnait une bonne ambiance sous leur toit. Agitée, certes, mais ses parents essayaient tant bien que mal de garder une bonne harmonie, malgré le mini chaos que leurs enfants arrivaient à provoquer en se disputant. Il suffisait à vrai dire qu’ils essayent d’en punir un pour que les autres ne prennent la défense de leur égal, quitte à être tous privés de dessert. Si ce n’est pas beau ça. Né d’une mère moldue, et d’un père sorcier, Leeroy s’intéressa très vite à ce que son père pouvait accomplir. Et ne put qu’être envieux durant tout un moment de ses aînés, lorsque ces derniers allèrent faire leurs études à Poudlard.

Il y eu même presque un pseudo calme lorsque Leeroy, accompagné de sa jumelle, furent les seuls à rester toute l’année à la maison. Mais visiblement, phobique du silence, ou quelque chose dans le genre, sa sœur s’était occupée de faire nettement plus de bruit que d’habitude, et ne se privait pas de courir partout, pour n’importe quelle raison. Le petit, encore totalement blond à l’époque, lui, devenait de plus en plus insupportable aussi, ne lâchant presque plus son père dès qu’il le voyait, pour lui poser des tonnes de questions. Et avait dû bien épuiser les trois hiboux de la famille en envoyant des tonnes de lettres à ses aînés.

Vint enfin le jour où il reçut sa lettre. Il arrêta enfin d’enquiquiner son monde avec ses questions, et se contenta de parader durant trois jours dans la maison, un énorme sourire aux lèvres, sa lettre en main. Quant aux jours qui le séparèrent de la rentrée, ils furent sans aucun doute les plus longs de toute sa vie. Impatient serait un euphémisme.

Le jour J atteint, il se réveilla nettement plus tôt que nécessaire, sa sœur l’imitant, et ne se séparèrent pas un seul instant, découvrant tout, ensemble, les yeux émerveillés. Jusqu’au moment de la répartition. Bien évidemment, il aurait été assez difficile qu’ils la passent à deux. Et Abigaïl se trouva  à être la première appelée. Le Choixpeau hésita visiblement durant quelques instants, avant de l’envoyer chez les Rouge et Or. Son tour vint juste après.

Alors qu’il s’avançait, il se mit à hésiter un instant. Et s’il n’était pas dans la même maison qu’Abigaïl ? Ils n’avaient jamais été séparés. Ce qui le rassurait, était que malgré les vannes pourries que ses aînés avaient pu lui faire, une de ses sœurs lui avait assuré qu’il n’avait pas à s’en faire, que s’il le souhaitait, il pourrait peut-être influencer le Choixpeau.

La maison ne lui importait pas plus que ça, de son point de vue, elles avaient toutes leurs points forts, et leurs points faibles. Qui plus est, il n’avait pas tellement de pression sur ses épaules, chacune des maisons avait au moins vu défiler un membre de sa famille. Lorsqu’on lui posa ledit Choixpeau sur la tête, il essaya de vider ses pensées, il n’avait pas envie de choisir, il espérait juste ressortir du lot, et apprendre le plus de choses possibles. Même s’il appréciait Abigaïl, il n’avait pas envie de rester dans son ombre, ni dans celle de ses aînés, ce qui était assez difficile.

Après quelques instants d’attente, où tendu comme un string, il avait failli bondir du tabouret lorsque le Choixpeau avait pris la parole en remarquant qu’il s’agissait encore d’un Reeve, le verdict tomba. Il irait chez les Serdaigles. Tout en regardant la table, prête à l’accueillir, il lâcha un léger soupir de soulagement. Bien qu’une de ses sœurs y était présente, elle était en septième année. Il allait bientôt pouvoir entamer une nouvelle aventure, de sa propre personne.

Il ne lâcha pas pour autant totalement Abigaïl. Ils avaient des cours en communs, et lorsqu’ils en avaient l’occasion, ils n’hésitaient pas à se mettre en binôme. Bien qu’elle semblait se faire nettement plus d’amis que son frère, Leeroy lui préférait se concentrer sur toutes les matières qui lui étaient nouvelles. Et pour une raison totalement obscure, il se prit d’affection pour le cours d’Histoire de la Magie. Les dates, c’était totalement son truc. Le par cœur aussi. Et il devint assez vite incollable sur le sujet. Durant quelques semaines, il essaya de convertir sa sœur, mais sans aucun succès.

Ceci dit, il avait un peu plus de mal avec la pratique. Il se débrouillait, et arrivait à avoir la moyenne, mais sans plus. Rien de bien mirobolant, à son grand désespoir. Il finit par se faire une raison, et continua ses études sans trop de problèmes. Juste quelques remarques sur son comportement dans ces dernières années. A force de répondre à tout bout de champ chez lui, il avait pris l’habitude de le faire tout le temps. Heureusement pour lui, il suffisait qu’on lui fasse une remarque pour le remettre à sa place.

Une fois ses études à Poudlard finies, il se lança sans hésitation dans des études touchants à l’Histoire de la Magie. Une surprise pour strictement personne. C’était ce qui le passionnait le plus, et il n’avait aucune raison de s’en priver. Et c’est aussi lorsqu’il fut en plein dedans que la situation dans le monde des sorciers se compliqua de plus en plus. Jusqu’à la Bataille de Poudlard. Il n’y était pas, mais ce ne fut pas non plus pour ça qu’il y resta insensible. Après tout, lui, ou n’importe lequel de ses aînés aurait pu s’y trouver, s’ils étaient nés plus tard.

Ce pourquoi, malgré son caractère peu plaisant, il se décida à aider à la reconstruction. Le Château était une énorme partie de sa vie, celle où il avait pu apprendre à vivre par-lui-même, et débuter sa propre histoire. Aussi, très fraîchement diplômé, il avait donc tout le temps d’aider. Et aussi de chercher un travail. C’était bien beau d’avoir un bout de papier attestant vos savoirs, mais il n’allait certainement pas en vivre. Et par pur hasard, il apprit que le professeur Binns, pour une raison qui lui échappait, n’occupait plus ses fonctions. Bon, il ne portait pas totalement le fantôme dans son cœur, même lui le trouvait légèrement endormant, mais il ne le détestait pas pour autant. Ceci dit, ça l’arrangeait. Cela lui laissait une énorme chance. Celle de pouvoir postuler, et de commencer en tant qu’enseignant.




 
Derrière l'écran


 

 

 
PSEUDO ▬ Dieu. Ce sera suffisant ♥
ÂGE ▬ Prisque 22 piges, mais on optera pour 10 mentalement.
D’OÙ VIENS-TU ? ▬ DU NOORD. Belgique en fait. ( Et comme j’aime la simplicité et le chocolat, par période en Suisse - )
FRÉQUENCE DE CONNEXION ▬ Normalement tous les jours ! ( Bon parfois en coup de vent selon mon travail :c )
QUE PENSES-TU DU FORUM ? ▬ IL EST VACHEMENT BEAU ♥ Son design est parfait, le codage aussi, c’est magnifique tout simplement ;A; ( Surtout les couleurs.)

 



© Halloween

 

Δ Δ Δ



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR & ADMINISTRATEUR
Messages : 54
Localisation : Dans la volière, près des chouettes.
avatar
Bienvenue parmi nous, ton personnage est tout simplement adorable et je pense que ce très cher professeur s'entendrait bien avec le petit Serdaigle que voilà ! cutie ♥
Le Choixpeau va certainement passer un coup d'oeil d'ici quelques instants ! Magic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODÉRATEUR
Messages : 11
avatar




PERSONNEL



Image


________________________________________

Bravo, vieux sorcier ♥
Bienvenue à Poudlard. N'hésites pas à punir dans tous les recoins du château, même ceux qui sont sages. Ces vilains garnements le méritent tous ! Chaque année, c'est la même chose, à la fin de la répartition des maisons, je suis couvert de pellicules, cheveux égarés... J'en peux plus. Ahem, je m'égare.
Allez file, et bon vent !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Leeroy W. Reeve ♚ [ Fini ▬ ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Turn on the Light :: TON SORCIER :: Cérémonie de Répartition :: Fiches Validées-